Le savon est issu d’une réaction chimique appelée la saponification.

La saponification est la transformation d’un corps gras (huile ou graisse) en savon et en glycérine naturelle, sous l’action d’un agent alcalin (soude dans le cas du savon).

Par opposition à la saponification "à chaud", la saponification "à froid" (SAF) permet de fabriquer des savons avec des matières premières qui sont mélangées à une température comprise entre 35 et 60 degrés. La pâte n'est pas chauffée. Elle est directement coulée dans le moule une fois le mélange épaissi.

Ce type de saponification va d'une part permettre de conserver la glycérine dans le savon et d'autre part d'obtenir des savons "surgras". En effet le savonnier utilise moins de soude que nécessaire à la transformation des corps gras en savon. Il restera donc un peu d’huile végétale non saponifiée.

Avant de couler son savon dans le moule, le savonnier va l’agrémenter avec du lait, du miel, des argiles, des huiles essentielles, des extraits de plantes... pour lui conférer diverses propriétés, couleurs et senteurs.

Après le démoulage, qui intervient 24 à 48h après la mise en moule, le savon est découpé et va "curer". La cure, temps de séchage du savon, qui dure 4 à 6 semaines minimum, permet au savon de durcir.

Quels sont les avantages des savons fabriqués à froid ?

Laver la peau en douceur. En effet, lors de la fabrication, les ingrédients ne sont pas « chauffés » ce qui permet de préserver les propriétés des huiles utilisées. De plus, la saponification à froid produit de la glycérine naturellement. Conservée dans le savon, elle va protéger la peau et de la rendre douce. Enfin les savons sont « surgras » donc moins détergents pour la peau. 

Respecter l’environnement et la santé. Tout d'abord la production de savons à froid est peu énergivore (pâte non chauffée, faible consommation d'eau). Par ailleurs les artisans qui utilisent ce mode de fabrication sont souvent soucieux de proposer des produits de qualité, respectueux de l’environnement et de la santé. Par conséquent, sauf dans de très rares cas, ces savons ne contiennent pas tous les additifs polluants et irritants pour la peau (conservateurs, colorants, parfums de synthèse...). Ils sont 100% biodégradables et n'engendrent aucune pollution de l'eau et de la terre pendant leur fabrication et leur utilisation.